Vie privée à l’horizon 2020 – Paroles d’experts – Cahiers IP Innovation & prospective N°01 privacy liberty

” Focus sur des transformations clés au croisement des usages, des technologies
et des stratégies économiques

Quel paysage nouveau pour les données personnelles, les libertés et la vie privée ?

Protéger, réguler, innover demain”
“Quels seront à l’horizon 2020 les enjeux de la protection
des données personnelles ? Quelle sera notre vie privée ?
À l’heure du « tous connectés », où en seront nos libertés
numériques ? Et quelles sont les formes que devra prendre
la régulation pour répondre à ces nouveaux défis ? Telles sont
les questions clés que nous avons posées entre l’automne 2011 et le printemps
2012 à plus de quarante experts d’horizons variés.

En effet, à l’heure de l’explosion des données personnelles via le Big Data, de la multiplication
des nouveaux usages toujours plus consommateurs de données, le régulateur ne
peut et ne doit pas agir seul. Il a besoin d’écouter, de partager et de réunir autour
de lui des communautés de points de vue afin de comprendre l’environnement
complexe dans lequel il agit.

L’objet de ce premier numéro des Cahiers Innovation & Prospective, nouvelle
publication de la CNIL, est de restituer ces paroles d’experts. Ceux-ci nous
ont donné leurs visions – bien sûr parfois différentes – des transformations
clés et des évolutions futures dans le champ de la vie privée, des libertés et
des données personnelles, ainsi que leurs lectures – toujours très riches
d’enseignements – des formes de régulation à venir. Nous allons les entendre,
tenter de les comprendre et voir quels bénéfices le régulateur peut en tirer.

Cette intiative témoigne d’une impulsion nouvelle que je souhaite donner
à la CNIL. Il est aujourd’hui nécessaire que celle-ci développe une culture
de réseau et travaille de plus en plus avec toutes les « parties prenantes » à
la régulation. Notre Commission doit savoir évoluer et ajuster ses modes
d’intervention si elle veut rester pertinente. Elle doit développer ses capacités
d’analyse prospective afin de mieux comprendre les évolutions technologiques
et les nouveaux usages, anticiper et évaluer les nouveaux enjeux de protection
des données. Elle doit s’affirmer comme un régulateur pragmatique et crédible,
capable de proposer des solutions opérationnelles. Elle doit ainsi s’investir, dans
la limite de ses moyens, dans les recherches menées en ces domaines, piloter ou
commander des travaux qui lui semblent particulièrement importants.

En 2011, nous avons mis en place la direction de la prospective. Le Comité
de la prospective, créé en mai 2012, a constitué une deuxième étape, ouverte
cette fois vers l’extérieur en mobilisant des talents et personnalités diverses.
Le lancement des Cahiers IP et l’organisation d’une journée de débats
autour de leurs contenus est une nouvelle étape. Ces Cahiers et le débat qui
entourera leurs contenus vont permettre à notre institution de donner corps à
une communauté de recherche (chercheurs, think tanks, développeurs, experts du
secteur, français comme étrangers) sur les questions de la protection des données
personnelles. La CNIL a besoin de cette communauté à multiples facettes pour
réfléchir, trouver de nouvelles solutions, parfois se remettre en cause.

Notre société connaît des mutations profondes sous l’effet conjugué des
évolutions des technologies, des modèles d’affaires émergents et des pratiques
sociales toujours renouvelées du numérique. Alors qu’un nouveau cadre
juridique se dessine au plan européen, la question de la protection des données
personnelles est, plus que jamais, au coeur du débat. Elle concerne tous les
acteurs – citoyens, Gouvernements, grands acteurs du monde numérique, autres
entreprises, administrations… – et se retrouve au carrefour d’enjeux multiples
– économiques, sociaux, juridiques… – tant au plan national qu’international.
Je forme le voeu que de la confrontation des points de vue et de la mise
en commun d’idées et de ressources émerge de l’innovation, y compris dans
le domaine de la régulation, pour construire, ensemble, le cadre éthique de
l’univers numérique de demain.”

Isabelle Falque-Pierrotin,
Présidente de la CNIL

image

 

image

 

image

 

image

 

image

Première journée d’étude organisée par la CNIL le Vendredi 30 Novembre 2012 : Vie privée 2020

Rubrique Actualités
Après des milliers d’années sans, les NTIC sont devenus des outils indispensables dans notre vie quotidienne, que ce soit chez nous ou dans notre cadre professionnel. Aujourd’hui tous connectés, comment peut-on imaginer notre futur ? 42 experts (travaillant dans divers domaines  :  chercheurs,
scientifiques,   sociologues,
économistes,    philosophes,
professionnels du droit,…) se sont posés la question, entre septembre 2011 et avril 2012, et ont donné chacun leur vision des évolutions futures des NTIC (dans les années 2020), leurs conséquences sur  la protection des données personnelles et plus généralement la vie privée des internautes, ainsi que sur leur perception du futur rôle des autorités de protection des données personnelles telle que la CNIL. La synthèse de leurs différentes façons de concevoir les dix prochaines années de notre société est réunie dans le 1er numéro des cahiers Innovation & Prospective, la CNIL explique à ce sujet  que « ce cahier IP n’a pas vocation à être un document prospectif définitif et exhaustif autour du vaste sujet «vie privée 2020» ou à exprimer la doctrine de la CNIL. Il vise plutôt à offrir un panorama dynamique des visions contrastées des grandes transformations à l’œuvre. ». Ils analysent ainsi différentes transformations clés de notre société comme par exemple : le web social et ce besoin de se dévoiler voire d’utiliser un “marketing de soi”, ou encore l’économie des données personnelles, le sujet de la biométrie est aussi developpé ainsi que les menaces qui s’en suivent (la reconnaissance faciale entre autre), les nouvelles fractures numériques sont aussi abordées, mais encore “le besoin de lignes rouges” comme l’explique Daniel Kaplan allié à “une action positive, proactive” pour la protection des individus.
Cahier intéressant et instructif, il nous montre différents points de vue sur de nombreux sujets préoccupants qui nous font réfléchir sur notre société et certains de nos actes. A lire absolument ! (ou au moins en diagonale)
Une grande partie de ces experts assisteront à la réunion du 30 novembre à l’Auditorium du Monde, présentant ainsi leur point de vue dans le débat dans un esprit de “dialogue constructif” nous explique la CNIL.
IMG_8846 - copie
Un programme de Vie privée 2020 est disponible ici, si vous le désirez.
About Raymond Morel (1723 Articles)
Raymond Morel is a member of the Board of Directors at SI and is President of Social-IN3, a cooperative of a researchers’ convinced of the need to address new challenges of today's Information Age, which is slowly and surely modify the entire society.

Laisser un commentaire