SATW 2013 Projet P2 : Apprivoiser la complexité sur la base de situations actuelles

Projet-P2-v2_V_4-1

Séminaire à Münchenwiler Organisé par la SATW TPF e-switzerland Deux jours au 3ème trimestre 2013 (date à fixer) Apprivoiser la complexité sur la base de situations actuelles L’augmentation croissante de la complexité nous condamne à essayer de la maîtriser see also annex http://www.ict-21.ch/com-ict/IMG/doc/Projet-P2-v2_V_4.doc

 

 

 

Description : logo-eks-eEIS-cs3

 

SATW Themenplatform  TPF « e-switzerland »

Projet P2

Workshop

on complexity

  Description : SATW_Log_jpg
 

 

Genève, le 12 juin 2012

 

 

 

Séminaire à Münchenwiler

Organisé par la SATW TPF e-switzerland

Deux jours au 3ème trimestre 2013 (à fixer)

 

Apprivoiser la complexité sur la base de situations actuelles

L’augmentation croissante de la complexité nous condamne à essayer de la maîtriser

 

Fondé sur les travaux préliminaires du thème « Thematic N°2 http://www.ict-21.ch/l4d/pg/blog/read/255042/introducing-the-theme » et sur toute la documentation rassemblée déjà par la plateforme e-switzerland de la SATW.

Prolégomènes : dans ce premier projet, on examinera essentiellement les aspects de la gestion des institutions publiques, éventuellement des multinationales.

 

Contexte :

Afin de mieux saisir le concept de complexité dans ce premier atelier, on a sélectionné les problématiques  suivantes :

  • mobilité et transport intelligent (smart transportation) ;
  • approvisionnement de l’énergie en Suisse ;
  • retour de la sérénité dans le domaine des finances ;
  • complexité des informations des pouvoirs publiques. PUIS URL …

On recherche les composantes fondamentales dans des situations apparemment très différentes (peut-on imaginer un référentiel suffisamment générique pour un emploi quasi universel ?).

Le système simple se définit par la reproductibilité des résultats.

Le système complexe se distingue par des propriétés collectives : auto organisation, remise en question, paramètres qui influent les uns sur les autres. Son objectif est de minimiser le temps entre l’arrivée des informations et la mise en œuvre du plan offert.

Les buts visés par ce séminaire sont :

  • présenter pour chaque problématique ci-dessus les caractéristiques implicites et celles fondamentales ;
  • approfondir les paramètres importants par la présentation des « study cases » ;
  • dégager les approches et les approfondissements souhaitables à mettre dans un forum,

 

Objectifs :

cf. ch. 4 de la thématique 2.

Dans un système social unique, il n’y a aucune solution possible permettant d’identifier et de contrôler tous ses éléments. La réponse intuitive nous oriente vers les réseaux. Mais quelle forme de réseau ?

L’organisation se base habituellement sur la forme procédurale

 

Outputs :

La production délivrée prévue est notamment la suivante :

  • les rapports des présentations pour chaque participant ;
  • l’organisation du séminaire en 2013 sur la thématique *maîtriser la complexité dans les institutions publiques, éventuellement les multinationales » ;
  • dégager des pistes de projets et d’études sur la thématique choisie en vue de la faire progresser ;
  • élargir la liste les entités touchées par la complexité ;
  • collaboration dans FUTURICT ;
  • créer les publications et les articles SATW sur le WEB ;
  • proposer une méthode offrant un meilleur équilibre « croissance/décroissance »

 

Relations avec les missions de la SATW et les actions prévues dans e‑switzerland :

Les processus sont clairement de plus en plus complexes. Ils font appel à des étapes liées à des processus unitaires très nombreux et complexes eux-mêmes : intérêts divers des parties prenantes, aspects très évolutifs et sociaux, économiques, juridiques, culturels, professionnels, faisabilité, etc.

La perte de l’immuabilité surpasse les objectifs eux-mêmes. Les buts poursuivis sont flous. On remet en question l’organisation actuelle devenue incapable de donner le service attendu. Les problèmes apparaissent en retard provoquant les crises et la perte de confiance. L’identification de problèmes naissants ne doit pas être négligée part la hiérarchie et par l’administration publique. Se greffe en plus, comme source cachée, la spécialisation croissante.

Dans ce contexte la SATW a un rôle primordial à jouer. Le projet d’inscrit dans les réflexions préalables aux missions et thèmes prioritaires de la SATW 2012 – 2016 :

  • détection précoce et transfert des connaissances ;
  • éthique ;
  • dialogue ;
  • promotion de l’innovation.

Avec les perspectives :

  • stratégie et technologie ;
  • société de l’information ;
  • technique et société.

 

 

 

 

 

Projet de programme :

1er jour

  • 15h30 café d’accueil
  • 16h00 introduction au séminaire
  • 16h15 groupes de travail (série 1 avec scénario de la structure du travail des tâches à accomplir)
  • 18h00 3 conférences (3 x 30’) sur 3 thématiques, par exemple : réseaux de transport, maîtrise des processus financiers, caractéristiques des nouveaux services publics, le citoyen face à la complexité.
  • 19h45 dîner
  • 21h00 en commun, résultats des travaux des groupes de travail (série 1) séance plénière
  • 21h40 réseautage individuel

2ème jour

  •  8h30 Study cases en parallèle
  • 10h00 pause
  • 10h30 groupes de travail (série 2 avec scénario de la structure du travail des tâches à accomplir)
  • 12h00 en commun, résultats des travaux des croupes de travail (série 2) séance plénière
  • 12h30 déjeuner
  • 13h45 groupes de travail (série 3 avec scénario de la structure du travail des tâches à accomplir)
  • 15h15 synthèse plénière des déterminations des groupes de travail
  • 15h45 Discussion en séance plénière
  • 16h00 fin du séminaire

 

 

Budget sollicité de la SATW :     CHF 25’000.- + publications

 

·    Logements et repas               CHF 15’000.00

  • Comité d’organisation (OC)

+ comité du programme (PC)

Séances                                CHF   5’000.00

  • Orateurs et traductions         CHF   5’000.00
  • Publications SATW News       CHF 11’000.00

Total général                      CHF 36’000.00

 

Participants cibles à inviter

(nombre limite env.- 40 – sur invitation seulement)

 

Membres des autres plateformes TPF e-switzerland

Membres individuels SATW

Membres de sociétés membres de SATW

Experts des  4 problématiques comme: SBB, La Poste, Swisscom, ALPIQ, …. + Federal offices e.g. OFROU, OFEN, OFIN,SECO, OFTr, RUAG,…

EPFL (director of TRACE M. Thémans, italo epfl FW, …)

ETHZ Dirk Hebling and the Flagship FuturICT  namely the 7 observatories http://www.ict-21.ch/l4d/pg/groups/255061/theme-12-fet-flagships/ and http://www.ict-21.ch/l4d/pg/file/read/362016/crisis-management-observatories and http://www.ict-21.ch/l4d/pg/file/read/362016/crisis-management-observatories and so one

Autres experts des universités et des HES

FRC, SwissMedic, etc

Sociologist, Etiicians, etc.

Politicians and Decisionmakers (e.g. Stadler ) …

Toute autre suggestions …….

.

Projet-P2-v2_V_4-1.

crisis world complexity challenges future reingeeniring-the society InternatActu

About Raymond Morel (1134 Articles)
Raymond Morel is a member of the Board of Directors at SI and is President of Social-IN3, a cooperative of a researchers’ convinced of the need to address new challenges of today's Information Age, which is slowly and surely modify the entire society.

Laisser un commentaire