LT-21-04-2021-L’humain veut que sa vie ait un sens-Célia Héron

PDF Embedder requires a url attribute
LT-21-04-2021-L’humain veut que sa vie ait un sens-Célia Héron humanity life aims scope reality objectives

L’homme a besoin que sa vie ait un sens
Ni le ver de terre, ni l’aigle, ni l’écureuil, ni la baleine, mais l’homme seul parmi toutes les créatures terrestres, se demande: La vie a- t- elle un sens? Chaque génération s’est posé cette question. Si le besoin de trouver un sens à la vie n’était pas inné chez l’homme, cette question ne l’aurait pas obsédé au cours des siècles.
LA TERRE semble immense à l’homme, mais elle n’est qu’une petite planète qui tourne autour d’une étoile moyenne qu’on appelle le Soleil. Cet astre, d’un diamètre de 1 391 000 kilomètres, paraît impressionnant, jusqu’à ce qu’on apprenne que certaines étoiles rouges supergéantes ont un diamètre de 3 200 000 000 de kilomètres. La lumière solaire, qui se déplace à 300 000 kilomètres à la seconde, met huit minutes pour atteindre la terre, mais il lui faut 100 000 ans pour traverser notre galaxie, la Voie lactée, laquelle compte quelque 100 000 000 000 d’étoiles.
Certains astronomes estiment qu’il y a autant de galaxies dans l’espace qu’il y a d’étoiles dans la Voie lactée. Des radiotélescopes ont détecté de la lumière dont la source est distante de 10 000 000 000 d’années-lumière*. Mais même ces chiffres astronomiques ne nous donnent pas les dimensions de l’univers.
L’immensité de ces espaces inconnus ne tourmente pas le lapin, le cafard, le chimpanzé ni aucun autre animal, mais l’homme, lui, est saisi d’une crainte respectueuse. David, roi d’Israël, ne pouvait voir que deux ou trois milliers d’étoiles, et pourtant, devant cette minuscule partie de l’univers, il s’écria à l’adresse de Jéhovah Dieu: “Quand je vois tes cieux, œuvre de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as préparées, qu’est- ce que l’homme mortel pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme terrestre pour que tu prennes soin de lui?” — Ps. 8:3, 4.
Au spectacle de quelques milliers d’étoiles, David se sentait bien petit. À combien plus forte raison devons- nous nous sentir minuscules, nous qui savons qu’il existe des millions de galaxies! Si la terre n’est qu’un grain de poussière dans l’univers, quelle importance ses habitants ont- ils?
S’il nous est difficile de croire que notre vie a un sens, ce n’est pas seulement à cause de notre petitesse dans l’univers immense, mais c’est aussi en raison de la brièveté de notre existence par rapport à l’éternité. Les animaux n’ont aucune idée de l’espace universel ni aucune notion du temps, mais quant aux hommes, Dieu “a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité”. (Eccl. 3:11, Segond.) S’il est conscient de l’éternité du temps, l’homme sait aussi que sa vie est très courte.
Le psalmiste dit: “Quant à l’homme mortel, ses jours sont comme ceux de l’herbe verte, comme la fleur des champs, ainsi fleurit- il. Car le vent va passer dessus, et elle n’est plus; et son lieu ne la reconnaît plus.” “L’homme ressemble à une vapeur; ses jours sont comme une ombre qui passe.” Jacques, écrivain biblique chrétien, exprime la même pensée en disant: “Vous êtes en effet une brume qui apparaît pour un peu de temps et puis disparaît.” — Ps. 103:15, 16; 144:4; Jacq. 4:14.
Si l’homme passe aussi rapidement pour disparaître dans l’oubli, comment sa vie peut- elle avoir un sens? Il ressent tellement la nécessité de donner un sens à sa vie, il a un tel besoin de permanence qu’il est devenu une proie facile pour les doctrines de l’immortalité de l’âme et de la réincarnation. Beaucoup d’hommes s’efforcent de laisser une trace derrière eux: un livre, un tableau, une œuvre musicale, une dotation, une fondation, bref, n’importe quoi pourvu que ce soit une preuve tangible de leur passage sur la terre. Ils ont ainsi l’impression de donner un sens à leur vie. Mais même ceux qui se sont fait un nom tombent dans l’oubli et sont éclipsés par des personnages importants encore en vie. À propos des efforts que font les humains pour changer cet état de choses, la Bible dit: “Voici, tout est vanité et poursuite de vent.” — Eccl. 1:14.
Malgré son insignifiance dans l’espace universel et son apparition fugitive dans l’éternité du temps, l’homme a besoin que sa vie ait un sens. C’est un besoin inné qui résulte de sa création. Viktor Frankl, psychiatre et fondateur de l’école psychiatrique de logothérapie, déclara: “Chercher à donner un sens à sa vie est pour l’homme la principale des motivations.”
Mais comment satisfaire ce besoin? L’article suivant nous dira ce qu’il faut faire pour y parvenir.
[Note]
Une année lumière = 9 461 milliards de kilomètres.
[Entrefilets, page 5]
Si la terre n’est qu’un grain de poussière dans l’univers, quelle importance ses habitants ont- ils?
“Chercher à donner un sens à sa vie est pour l’homme la principale des motivations.”

Confinement: enfin le temps de réfléchir, et changer de vie

L’aspect économique de la liberté académique

https://cursus.edu/articles/44098/laspect-economique-de-la-liberte-academique

Des réformes dans le financement inquiètent les professeurs-chercheurs
Evénements – À Ciel Ouvert – UNIGE
https://www.unige.ch/theologie/a_ciel_ouvert/index.php?cID=146

Quelle est l’origine de la vie ?  
Quels ont été les éléments déclencheurs du déploiement de l’univers ?  
D’où venons-nous ?  
Où allons-nous ?  
Sommes-nous la finalité du processus de création ou un élément parmi d’autres ? 
Y a-t-il de la vie ailleurs ?
Autant de questions parmi les plus existentielles et spirituelles qui soient. 
Notre état d’êtres conscients nous confronte à une quête de sens sur l’origine et la destination de la vie. La contemplation du ciel – de l’observation à la rêverie – est associée à la fois à la science et à la spiritualité. Tandis que l’astrophysique interroge les exoplanètes, la spiritualité explore la relation entre l’être humain et le cosmos.

Dialogue entre Science et Spiritualité
L’UNIGE lance le programme À Ciel Ouvert
https://www.unige.ch/theologie/a_ciel_ouvert/accueil/
Confinement: enfin le temps de réfléchir, et changer de vie
https://www.letemps.ch/societe/confinement-enfin-temps-reflechir-changer-vie

Letemps – Tle – Cours Philosophie – Kartable
https://www.kartable.fr/ressources/philosophie/cours/le-temps-6/56273

Les besoins d’éthique en intelligence artificielle
Les besoins d’éthique en intelligence artificielle
Les intelligences artificielles arrivent à analyser des tonnes de données rapidement. Or, cela ne veut pas dire qu’il faille les laisser faire sans supervision. Parce que, pour de nombreuses raisons, les I.A. peuvent se tromper.

Les besoins d’éthique en intelligence artificielle
Mettre des balises à des algorithmes qui peuvent se tromper
L’intelligence artificielle gagne peu à peu sa place dans nos vies. Elle aide à embaucher des gens, à faire fonctionner des prototypes de voitures autonomes, à cibler des publicités pour les internautes, etc. Sauf que les grands penseurs de ce monde comme le regretté Stephen Hawking ont exigé plus d’éthique dans ce domaine.
Des expériences ont en effet montré que les I.A. pouvaient avoir des réflexions trop simplistes et, des fois, elles apprennent trop rapidement et mènent à des soucis. Ce reportage du Monde donne l’exemple de Tay, une création de Microsoft, qui a adopté en quelques heures une idéologie nazie ou l’algorithme d’embauche d’Amazon qui discriminait les femmes.
En effet, en se servant uniquement des données des employés de la boîte, l’I.A. rejetait systématiquement les profils ne correspondant pas à ceux d’hommes blancs avec un parcours universitaire impeccable. Bref, il faudra compter sur des éthiciens et sociologues pour améliorer l’éthique des I.A. et aussi sur la rétro-ingénierie.
https://cursus.edu/ressources/43833/les-besoins-dethique-en-intelligence-artificielle
Rapport Cédric Villani – Donner un sens à l’intelligence artificielle – Pour une stratégie nationale et européenne – 28 mars 2018
http://www.ict-21.ch/l4d/pg/file/read/921537/rapport-cedric-villani-donner-un-sens-a-lintelligence-artificielle-pour-une-strategie-nationale-et-europeenne-28-mars-2018

More infos :

http://www.ict-21.ch/l4d/pg/file/read/924740/lt21042021lhumain-veut-que-sa-vie-ait-un-senscelia-heron

 

About Raymond Morel (1134 Articles)
Raymond Morel is a member of the Board of Directors at SI and is President of Social-IN3, a cooperative of a researchers’ convinced of the need to address new challenges of today's Information Age, which is slowly and surely modify the entire society.

Laisser un commentaire