L’offensive chinoise en Europe – Philippe Le Corre et Alain Sepulchre

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

image

Manager of the Consulting Department at ALTIOS International, China

Comment la Chine rachète l’Europe?

Feb 9, 2015

voila un sujet passionnant, tres bien traité dans “L’Offensive chinoise en Europe” Par Philippe Le Corre et Alain Sepulchre

PSA Peugeot Citroën, Club Med, les vignobles bordelais, d’autres encore. Depuis plusieurs mois maintenant, l’actualité est ponctuée des prises de participation chinoises dans nos plus belles entreprises. Un phénomène qui n’est pas propre à notre pays, mais qui s’étend à toute l’Europe. Quelle est la réalité d’une telle offensive ? Ses objectifs ? Jusqu’où les entreprises chinoises étendront-elles leur influence ? Les réponses dans cet essai très fouillé sur le « Go west » à la chinoise. Extraits.

La stratégie : « Les entreprises d’Etat, qui bénéficient de toute la puissance financière publique ( 4.000 milliards de dollars de réserves), ont reçu l’ordre d’investir à l’étranger. Les entreprises privées ne sont pas en reste. L’Afrique, l’Amérique latine, l’Australie, l’Asie sont autant de continents visés par le phénomène d’internationalisation de la Chine. Entre 2002 et 2013, l’investissement chinois à l’étranger est passé de 2,1 milliards à 92 milliards d’euros. L’estimation de la Heritage Foundation pour 2014 est de 130 milliards de dollars, soit 102 milliards d’euros. Plus, sans doute, que le montant des investissements en Chine – une première… Le gouvernement a pour mot d’ordre d’investir à l’étranger afin d’alimenter le moteur économique chinois et d’utiliser notamment les liquidités accumulées au cours des trente dernières années pour acquérir les technologies qui manquent encore à la Chine. »

Les moyens : « Tout l’édifice de l’expansion au-delà des frontières chinoises tient avant tout au rôle joué par la China Development Bank. Sans elle, aucun projet significatif n’aurait vu le jour, à commencer par les travaux d’infrastructures titanesques en Chine, comme le barrage des Trois Gorges, sur le fleuve Bleu. Première banque de développement du monde fondée en 1994, CDB dépend directement du pouvoir central et offre à ce titre une garantie infaillible, lui permettant de mettre sur pied des financements à des conditions bien meilleures que toutes ses concurrentes. »

Le plan de marche : « 1) Le rapprochement géographique, logistique et réglementaire des marchés, nécessaire à l’écoulement de la production existante et à venir, est le premier objectif en volume…2) Un besoin de sécurisation des accès aux ressources agricoles, minières et énergétiques nécessaire au développement ou plus simplement à la survie des acteurs économiques. 3) Pour les groupes plus importants : l’acquisition ou l’accroissement d’une position dominante à l’échelle continentale. »

Daniel Fortin

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/livres/0204132639020-comment-la-chine-rachete-leurope-1090750.php?AwUGvwGYKsscqF6G.99

About Raymond Morel (2512 Articles)
Raymond Morel is a member of the Board of Directors at SI and is President of Social-IN3, a cooperative of a researchers’ convinced of the need to address new challenges of today's Information Age, which is slowly and surely modify the entire society.

Laisser un commentaire