Les recherches critiques appliquées dans le champ des TICN : chimère ou percée ? Éléments de réflexion – Jacob T. MATTHEWS et Jérémy Joseph VACHET

Référence électronique
Jacob T. Matthews et Jérémy Joseph Vachet, « Les recherches critiques appliquées dans le champ des TICN : chimère ou percée ? Éléments de réflexion », tic&société [En ligne], Vol. 8, N° 1-2 | 1er semestre 2014 et 2ème semestre 2014, mis en ligne le 02 juin 2014, Consulté le 02 juin 2014. URL : http://ticetsociete.revues.org/1454 ; DOI : 10.4000/ticetsociete.1454

tic&société
Vol. 8, N° 1-2 (1er semestre 2014 et 2ème semestre 2014)
Quelles perspectives critiques pour aborder les TIC ?

 

image

Résumé : En France, les sciences humaines et sociales (SHS), et notamment
les travaux sur les technologies d’information et de communication numériques
(TICN), sont confrontés au développement d’incitations publiques en faveur de
consortia entre entreprises privées et équipes de recherche. Pour des
chercheurs se réclamant d’approches critiques et ne souhaitant pas éluder la
question de l’application (sociale, socio-technique, voire politique) de leurs
travaux, la participation à ce type de partenariat suscite d’importantes
interrogations. A cet égard, notre article n’a pas pour but d’exposer des
conclusions de travaux ; il s’agit avant tout de rendre compte de réflexions que
nous ont inspirées plusieurs expériences de recherches menées au sein de
consortia. En somme, nous nous demandons si le choix de « s’immerger » au
coeur de mutations socio-techniques pour en faire l’analyse critique se justifie,
compte tenu des conditions dans lesquelles s’effectue cette recherche.
Nos constats partent de l’évolution de contraintes institutionnelles qui placent le
chercheur critique dans une position ambiguë, tiraillé entre le souci desuppose la recherche en consortium. Par-delà cette problématique, nous avons
observé une rationalisation du travail de recherche au travers une
responsabilisation croissante du chercheur et la généralisation du travail par
projet. Par extension, c’est l’injonction au développement de logiques
entrepreneuriales et l’insertion plus générale de la recherche au sein du
paradigme des « industries créatives » que nous interrogeons.
Mots clés : Recherche critique, recherche appliquée, web collaboratif,
consortium, TICN, industries créatives.
Abstract : The humanities and social sciences (especially research relating to
information and communication technologies) in France, have seen an
expansion in public calls for the creation of consortia between universities and
private companies. In this context, the principles and aims of critical research
finds itself marginalized. This article is not meant to present the findings of a
specific investigation. It seeks, instead, to advance reflections on critical
research inspired by experiences within research consortia. We ask whether
positioning oneself within sites of socio-technical change is still justified given
the conditions in which critical research now takes place. Our findings stem from
the evolution of institutional constraints that put critical researchers in an
ambiguous position. In addition to tensions between proximity and distance, we
have observed the rationalization of research work through the the placing of
increased volume of responsibilities on researchers and the generalization of
project-based work. Ultimately, our work questions connection between the
growing onus placed on developing entrepreneurial mindset and the broader
integration of research within the “creative industries” paradigm.
Keywords : critical research, applied research, collaborative web, consortium,
ICNT, creative industries.

More info :
About Raymond Morel (2122 Articles)
Raymond Morel is a member of the Board of Directors at SI and is President of Social-IN3, a cooperative of a researchers’ convinced of the need to address new challenges of today's Information Age, which is slowly and surely modify the entire society.

Laisser un commentaire